Le commerce de détail est partout

Les consommateurs aimeraient avoir la vitesse du commerce numérique et le goût du shopping dans les magasins, tous fondus en un seul avis exprimé par les contributeurs de Entrepreneur étant le leur.

Vous lisez un article en partenariat avec Influencebusiness.fr. Il y a cinq décennies, quand il s’agissait d’acheter quelque chose, cela signifiait que les gens se pressaient dans les bazars, négociaient de manière rigoureuse, cherchaient des options et trouvaient un moyen de s’en sortir. Le secteur de la vente au détail a parcouru un long chemin depuis, les frontières entre ces rues commerçantes et le commerce électronique devenant de plus en plus floues. Dans un monde où les consommateurs ont l’embarras du choix, l’approche de la boîte de verre typique n’est qu’un gage d’échec pour tout détaillant. Maintenant, les gens aiment maintenant faire du lèche-vitrine, comparer les prix et acheter en ligne, le faire livrer et l’essayer à la maison, et peut-être retourner dans les magasins.

L’interaction est toujours de mise

En d’autres termes, ils souhaiteraient avoir une interaction Omni-Channel avec la marque, sans trop s’immiscer dans leurs vies. Ils aimeraient avoir la vitesse du commerce numérique et le goût du shopping dans les magasins, tout en un. Brands Today L’évolution des marques est devenue un besoin critique. Le passage aux formats Omni-Channel est à la fois global et inévitable. Alors que la vente au détail en ligne présente un potentiel énorme, le consommateur ne veut toujours pas se séparer pour toucher et sentir quelque chose.

La valeur de la vente au détail hors ligne demeure donc et il existe une convergence des plates-formes, ce qui aidera les marques à satisfaire différents types de clients. , pour une meilleure expérience en magasin. Les marques étrangères continuent de s’établir en Inde, tandis que les magasins en ligne ont également ressenti la nécessité de passer hors ligne – c’est une rue à double sens. Une approche unique ne fonctionnerait pas pour toutes les marques, chacune développant sa propre stratégie pour percer sur le marché. La croissance Le secteur du commerce de détail indien devrait passer de 672 milliards de dollars US en 2017 à 1 200 milliards de dollars US d’ici 2021, et l’Inde tend à être l’un des endroits les plus en vogue pour la vente au détail dans le monde, selon l’IBEF.

La technologie au secours de l’interaction ?

La technologie est au cœur de cette croissance. La pénétration de l’Internet, la hausse du commerce électronique, l’accroissement du pouvoir d’achat et la modification des habitudes de consommation repoussent les limites du commerce de détail. L’entrée de joueurs étrangers par le biais des investissements directs à l’étranger (filière IDE) a également ouvert de nombreuses nouvelles voies aux consommateurs et aux commerçants. Le secteur soutenu par ces tendances sera l’un des plus importants de l’économie. À mesure que les investissements vont de pair avec les avantages de la TPS, la part du commerce de détail organisé devrait atteindre 20% d’ici 2020, contre moins de 10% de ce qu’elle est actuellement, selon un rapport de Deloitte.

Qu’est-ce que cela signifie pour les marques et les détaillants? La plus grande inférence est que le commerce de détail ne concerne pas seulement les magasins mères et pop Il doit résoudre certains de ses problèmes les plus critiques en utilisant la technologie. C’est le moment où les magasins et les nouvelles technologies ont uni leurs forces et offert aux consommateurs des formes d’expérience de vente au détail plus personnalisées. Aujourd’hui, le commerce de détail existe sous différentes formes et de différentes manières, qu’il s’agisse de commerce électronique via un site Web et des applications, des magasins physiques ou même des magasins virtuels. Les consommateurs sont passés au numérique, tout comme leurs marques préférées. À mesure que les points de contact pour les consommateurs convergent, les technologies évoluent sans cesse, le secteur de la vente au détail continuera à connaître une transformation.

omnicanale

La tendance omnicanale est ici pour dire et sera omniprésente. La technologie sera le moteur du segment car le consommateur d’aujourd’hui n’attend pas et dispose d’une grande variété de choix. Il est impératif que les détaillants comprennent ensuite l’importance des stratégies agnostiques par canal et offrent une intégration transparente des services sur toutes les plateformes – ce qui sera l’avenir du commerce de détail, en ce moment même.