Les différents risques liés aux travaux d’élagage

l'élagage

L’opération d’élagage n’est pas sans danger. Elle requiert une maîtrise parfaite des techniques de coupe et une attention particulière. Ceux qui réalisent ce travail sont exposés à des dangers énormes, faute d’un manque de concentration. En effet, les accidents concernent aussi les environnants de l’arbre à élaguer : population et bâtiment. Pour effectuer cette intervention en toute quiétude, il importe de savoir les risques liés à cette activité. Cela permettra également de prévenir toute sorte de menaces qui pourront survenir.

Les dangers provoqués par l’utilisation de matériels de sécurité imparfaits

Tout professionnel en élagage comme cet élagueur dans le 37 porte toujours des équipements adéquats lors d’une intervention. Il demeure impératif donc de vérifier ses matériels avant toute chose. Il s’agit notamment des EPI ou Équipement de Protection individuelle. Plus exactement, chaque professionnel doit prendre du temps pour tester la fiabilité de ses outils. Réserver des heures pour inspecter ses équipements est un gage de sécurité et d’efficacité. Ce contrôle concerne l’équipement de prévention de chutes, la corde, les fausse-fourches, les connecteurs. Il y a aussi le casque de sécurité, les gants de protection et le harnais d’élagage. La chaîne d’assurage anti-chute est capitale pour un grimpeur. Le travail ne peut commencer que lorsque vous êtes certain de la qualité et de la fiabilité de vos équipements. Au moindre soupçon, il est conseillé d’abandonner le matériel en question. Le mieux est d’opter pour un autre en meilleur état. Cela vous garantira une prestation sans risques. Vous vous protégez à cet effet. En plus, vous assurez la sécurité de ceux qui se trouvent près de votre chantier.

Les risques liés aux lignes électriques aériennes

Souvent les arbres s’implantent sur le chemin d’une ligne électrique. Ce fait provoque des dangers pour l’élagueur qui effectue l’opération. Sur ce, il est primordial de garder une certaine distance pour prévenir les accidents. Ces derniers qui peuvent être de l’électrisation ou de l’électrocution. Dans le cas où l’intervalle de sécurité ne puisse être respecté, songez à une procédure de consignation. Elle vous permet de vous assurer que la ligne est hors tension pendant l’exécution de l’émondage. Il suffit juste de préciser la durée de votre travail dans le document. De là, vous garantissez un élagage en toute sécurité. L’opérateur pourra travailler calmement sans être menacé d’une électrocution. Veillez également à ce que la zone d’intervention ne soit pas humide. Les rameaux mouillés par l’eau de pluie sont conducteurs de courant. L’élagueur pourra s’exposer à de grands dangers électriques même en respectant la distance de sécurité.

Concernant l’emploi d’une tronçonneuse

La tronçonneuse est un outil indispensable pour un taillage. Elle nécessite un maniement professionnel. Son utilisation demande une action avec prudence et précaution. Très tranchante et coupante, elle demeure utile, mais dangereuse pour les amateurs en coupe. Son usage n’est donc conseillé qu’auprès des élagueurs expérimentés et qualifiés. Des opérateurs ayant suivi une formation appropriée. Les risques liés à l’emploi de ce matériel atteignent tout particulièrement les membres. Vous pouvez vous couper les doigts voire les bras si un moindre faux geste est effectué. C’est pourquoi il est préconisé de se tourner vers un modèle plus léger et facile à manier. Cela est essentiel surtout pour ceux qui débutent en élagage. Faites le tour des magasins de la ville pour dénicher une tronçonneuse moins encombrante. D’un autre côté, sachez que l’utilisation de vos deux mains est l’usage normal et légal d’une scie à chaîne d’émondage. Le maniement à une seule main reste exceptionnel. Un autre point à préciser est l’adoption d’un outil de coupe différent pour un élagage au sol. Il en est de même pour la taille des petites branches, même en hauteur.