Puiser de l’eau : faut-il choisir une pompe de surface ou une pompe immergée ?

Que vous souhaitiez récupérer l’eau d’un puits, d’un forage ou encore d’une rivière, il est important de bien connaître les besoins de votre future installation. Il existe 2 types de pompe aux caractéristiques bien distinctes : la pompe de surface, et la pompe immergée.

Votre choix dépendra principalement de 4 paramètres : la fréquence d’utilisation prévue, la hauteur d’aspiration souhaitée, l’encombrement et bien sûr le budget.

La pompe de surface sert à puiser de l’eau peu profonde de manière occasionnelle

 

La pompe de forage en surface est conçue pour puiser de l’eau à une profondeur inférieure à 7 mètres. Elle convient principalement aux petites installations, pour une utilisation occasionnelle. Par conséquent, elle ne requiert pas un budget très important. Néanmoins, ces caractéristiques s’accompagnent de quelques défauts.

 

Les pompes de surface sont encombrantes et relativement fragiles

 

Tout d’abord, puisque le moteur se situe à l’extérieur, l’installation est assez encombrante. Pour ces mêmes raisons, la pompe est également sensible aux températures extrêmes, et elle peut facilement se détériorer en cas de grand froid.

Par conséquent, il sera nécessaire de la mettre à l’abri pendant les périodes les plus rudes, ce qui signifie qu’elle sera inutilisable pendant une partie de l’hiver.

Enfin, la pompe de surface est assez fragile, elle fatigue relativement vite et ne convient pas à une utilisation régulière. Dans tous les cas, il faut prévoir de la changer dès qu’elle présente les moindres signes de dysfonctionnement.

 

La pompe immergée est conçue pour une utilisation régulière et/ou un forage profond

 

Puisqu’elle est munie d’un moteur plus puissant, la pompe immergée a une hauteur d’aspiration plus importante : les meilleurs modèles peuvent puiser jusqu’à une profondeur de plusieurs dizaines de mètres. Il en va de même pour sa hauteur de refoulement, bien supérieure à celles des pompes en surface.

Les pompes immergées sont plus chères, mais résistent très longtemps

 

Toutefois, il faut savoir que la pompe immergée nécessite un budget beaucoup plus conséquent. Naturellement, plus la pompe est puissante, et plus son prix est élevé. En revanche, les pompes immergées ont une durée de vie nettement plus longue que les pompes de surface, car elles sont fabriquées dans des matériaux très résistants.

Au-delà de lui donner une discrétion très appréciable, sa position immergée rend également la pompe moins sensible à l’usure due au froid. Il s’agit donc du choix royal pour une utilisation régulière. Pour en savoir plus sur les pompes immergées, consultez les offres de Technipompe.